Ma Tech !

Mes astuces, mes tests, mes découvertes

4 commentaires

Avoir son propre wiki personnel peut être très pratique. On peut y stocker tout et n'importe quoi comme informations à garder. Mais quel outil utiliser ?

WIKI

Un wiki personnel, pour quoi faire ?
Vous ne vous êtes jamais dit qu'il serait intéressant d'avoir un endroit où stocker des informations qu'il faut pouvoir retrouver facilement et rapidement. Ca peut être des choses très variées comme :

  • la taille de ses pantalons et de ses chemises
  • le code d'une porte
  • des mots de passe
  • un itinéraire que vous faites régulièrement, mais pas assez souvent pour vous en souvenir à chaque fois
  • des lignes de commandes que vous avez besoin de retrouver pour votre linux (bon ok, ça c'est pour les adminsys)
  • un mémo où vous pouvez écrire quand l'idée vous vient
  • des comptes-rendus de réunion (qui ainsi seraient "durables" et plus perdus dans des fichiers ou sur des feuilles volantes)
  • le tout avec des systèmes de liens, de tag pour retrouver rapidement ce que l'on peut chercher.

Pour les accros du papier, ça serait une sorte de petit carnet que vous porteriez tout le temps sur vous (avec un crayon!) et sur lequel vous noteriez tout ce qui vous passe par la tête ou tout ce que vous jugeriez nécessaire de garder.

Cahier des charges
Mon cahier des charges est assez précis, il doit  :

  • fonctionner sur toutes les plateformes que j'utilise : linux, windows, android
  • fonctionner hors ligne (je suis régulièrement dans les transports où il n'y a pas de réseau)
  • être accessible rapidement (en particulier depuis android, quand une idée me vient, je dois pouvoir la noter rapidement)
  • être libre
  • pouvoir se synchroniser rapidement depuis internet si possible en auto-hébergement

Du coup, quel outil choisir ?
La première solution envisagée avait été un wiki auto-hébergé en php type mediawiki(le wiki de wikipedia) ou plus simple dokuwiki (plus simple car il ne nécessite pas de base de données). L'inconvénient est qu'ils n'étaient pas accessible hors ligne, une connexion internet est nécessaire.

C'est là que l'on m'a parlé de tiddlywiki. Un wiki qui tient en un seul fichier html avec plein de CSS et de JavaScript dedans pour gérer tout le moteur. Un système de tag bien ficelé et pratique à utiliser. Autre avantage pour un geek comme moi, tout un tas de fonctionnalités, d'extension et même de programmation pour le faire évoluer à sa guise.

En consultation, n'importe quel navigateur fera l'affaire

Un seul fichier html qui peut être être stocké dans son cloud personnel (en l’occurrence sur mon NextCloud) et donc peut être synchronisé sur tout système qui l'accepte. C'est un fichier html, donc tout navigateur récent peut l'ouvrir pour le consulter.

Pour de la mise à jour, il faut passer par des outils spécifiques

Pour la mise à jour, c'est plus compliqué. En effet, pour des raisons de sécurité, aucun navigateur n'accepte d'enregistrer les modifications. Il faut donc passer par d'autres outils.

TiddlyDesktop sur son ordinateur
Pour Windows et Linux, il faut passer par l'outil TiddlyDesktop à installer sur la machine. C'est un simple fichier zip à télécharger et décompresser dans un répertoire de son choix. Pas d'installation, donc pas de problème d'accès "administrateur"... Il est donc possible de le mettre sur son ordinateur professionnel sans difficultés.

Il suffit ensuite d'aller chercher son "tiddlywiki" dans son cloud et le tour est joué.

AndTidWiki sur Android

Pour android, il faut installer AndTidWiki qui fait le boulot. Par contre, je me suis pris la tête car AndTidWiki n'accepte les fichiers que dans son propre répertoire qui ne peut donc pas être celui de son cloud personnel sauf... si on utilise le widget! Créez donc un widget AndTidWiki et là, vous pouvez aller chercher le fichier où bon vous semble!

Conclusion

Cela fait quelques années que je m'en sers même si j'avais arrêté pendant une période du fait de la sécurité des navigateurs qui ne pouvaient plus faire de mise à jour. Des alternatives ont été trouvées (TiddlyDesktop) et donc j'ai pu le reprendre. Surtout que je commence à avoir pas mal de "Tiddler" (les pages dans TiddlyWiki) et donc beaucoup de notes...

Malgré tout, je déconseille cet outil aux non-geek, il n'est tout de même pas facile à utiliser pour quelqu'un qui n'est pas aguerri aux outils web ou html, mais pour tous les autres, je vous le conseille !

[Image Par Teconología CC BY-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)], de Wikimedia Commons

Aucun commentaire

Je suis abonné à plein de blogs ou sites où les auteurs ne font finalement que relayer les articles qu'ils sont glanés ici ou là sur internet via les réseaux sociaux ou via les flux RSS. J'avais envie aussi de faire cela et de partager mes découvertes avec le plus grand nombre.

Ainsi j'avais étudié Scoopit ou paper.li, les célèbres outils de Curation, et j'avais même commencé à développer un outil libre pour faire la même chose mais finalement j'ai trouvé le moyen de le faire avec des outils existants bien évidemment libres et même, auto-hébergés.

Je suis donc parti de l'outil Shaarli qui est simple, auto-hébergé mais qui permet de faire ce que je souhaite. Il n'a qu'un seul défaut, il n'est pas joli ! Mais il doit être possible de remédier à ça, je verrai ça plus tard.

Oui, mais concrètement ?

Concrètement, à chaque fois, que je trouve un article que je veux mettre dans mon "journal hebdomadaire" je l'ajoute dans me liens favoris shaarli via l'application android ou via le raccourci dans Firefox, je lui mets un commentaire, je lui mets également le tag "journalpol" ou "journaltech" en fonction que je veux le mettre dans mon journal politique/sociétal ou dans mon journal de découvertes techniques et je mets également d'autres tag qui indiquent le thème abordé.

En général, je partage immédiatement sur les réseaux sociaux l'article en question (twitter, facebook, mastodon, diaspora).

Ensuite, en fin de semaine, les articles avec tag du journal, je rajoute un tag correspondant à la semaine, par exemple s11-2018 pour la 11e semaine 2018 et en faisait une recherche dans mon shaarli avec ces deux tags, j'ai mon journal. Et je parage ce lien sur les réseau sociaux avec les tags de tous les articles ramenés.

Par exemple, cette semaine, les liens vers mes journaux hebdo :

Et je vais essayer de faire ça toutes les semaines!

Aucun commentaire

Depuis quelques années maintenant, j'héberge mes propres services :

  • flux RSS (par tt-rss)
  • cloud (par NextCloud et owncloud auparavant)
  • marques-pages (par shaarly et Semantic-scuttle auparavant)
  • lire plus tard (par wallabag)
  • mastodon (réseau social décentralisé libre clone de Twitter)
  • mon blog technique (ce blog ! par blogotext)
  • une instance minetest (jeu type minecraft)

Tout ça hébergé sur un vieil ordinateur portable sur lequel tourne une debian stretch donc version 9

C'est à la fois, une satisfaction personnelle de ne dépendre de personne, un apprentissage constant aussi bien en administration de serveur, que de découverte en nouvelles technologiers (chaque service peut disposer de sa propre technologie et n'est pas forcément en apache-mysql-php)